Formations 2015-2016

Ecoles integrales pour le développement durable

Ce projet prend place au centre de la Colombie, dans la région de Magdalena Medio, longeant le fleuve donnant son nom à cette région agricole, marquée par les activités d'élevage et d'extraction pétrolière. La richesse de la région l'a malheureusement conduite à devenir une des zones de conflits armée en Colombie. Les écoles implantées dans cette région s'inscrivent dans un programme de développement régional qui implique la formation de personnes pouvant travailler sur leur territoire dans la production paysanne ou minière de manière responsable, organisée et solidaire.

L'Ecole intégrale pour le Développement (EBIDS) est devenue le coeur de la communauté dont le projet n'est pas seulement la formation de la jeunesse, mais aussi l'éducation en continue des adultes.

Quatre stratégies sont au coeur de la formation:

  • construction du sujet au sein de la communauté éducative

  • négociation culturelle

  • vision intégrale de la vie

  • communautés d'apprentissage

Enfin, les Ecoles n'ont pas seulement pour objet d’accueillir les professeurs et les étudiants, mais également les dirigeants communautaires politiques, économiques et religieux sans distinction de croyances. Le gouvernement tenu par les étudiants n'est pas une mise en scène mais une réalité reconnue de l'école, la famille et des autorités communautaires.






Objectifs

La construction du sujet vise à :

  • former des personnes responsables et connaissant leur communauté dont le développement personnel correspond à celui de la communauté, c'est-à-dire un développement de la communauté pensé et conçu avec et pour les membres de la communauté. Il n'existe pas de développement individualiste.

  • La négociation culturelle est le résultat de la stratégie précédente : c'est une une action à la fois responsable et communicative qui permet la transformation de la réalité environnante et de construire la confiance.

  • La vision intégrale implique que l'école soit directement intégrée au sein de la vie communautaire en y invitant les leaders sociaux à partager leurs expériences et leurs préoccupations.

  • L'intégration de toutes les institutions éducatives de la région à travers les visites croisées

  • Le positionnement des professeurs en tant qu'acteurs sociaux, prenant un place de consultant aidant à la prise de décision dans les domaines de la culture, de l'économie et de la politique.


Contenus

Les EBIDS constituent des communautés d'apprentissage dont l'outil principal est le dialogue respectueux et organisé. Ces écoles sont le fruit de larges enquêtes menées auprès des communautés pour évaluer leurs besoins. Les enquêtes ont révélé les carences faisant défaut aux écoles locales traditionnelles et les dysfonctionnements faisant obstacle à la formation du capital humain nécessaire à l'économie et au développement de la culture de la région.

L'auto-diagnostique des communautés paysannes a permis d'identifier 4 problématiques principales :

  • la formation pour le travail productif

  • la pédagogie plaçant au centre l'humain

  • la relation entre l'école et la communauté

  • la construction de la citoyenneté, du vivre-ensemble et de la paix

Des Equipes Techniques Pédagogiques ont alors été mises en place : ces dernières composées d'environ 10 personnes appartenant à la communauté éducative, aux entités publiques et privés de la zone, se réunissent trois jours par mois pour élaborer et construire les futures EBIDS. On a également créé des Equipes de gestion de 3 à 4 personnes chargés de la systématisation des idées produites par les Equipes techniques. Ce travail en réseau et en cascade s'appuyait sur les projets productifs du Plan de Développement Régional mise en œuvre par les habitants des villages organisés selon le marché de biens et services de la région.

Ce processus éducatif a eu pour résultat de générer un maillage territorial vivant constitué d'alliances entre les écoles et les autres institutions des communautés. Cela n'a pas seulement initier leur dialogue dans un contexte où la guerre empêchait jusqu'à maintenant leurs rencontres, mais ces multiples échanges se sont transformés en un plan éducatif municipal élaboré par les personnes directement concernées, permettant dès lors d'impulser l'intégration régionale dans un cadre de décentralisation du pays.


Processus pédagogique

Le principe fondamental du projet est que l'homme a besoin de se former pour vivre et apprend à partir de son propre vécu. Ce principe découle de la tumultueuse histoire de la région, de son pourcentage élevé d'homicides et d'autres violations des droits de l'homme et de l'expérience d'une éducation publique quasi inexistante favorisant l'exode rural.

Le second principe du projet réside dans une construction depuis les savoirs populaires pour identifier les potentialités de tous les participants et conjurer l'aliénation induite par l'éducation, que Paulo Freyre a appelé « bancaire ». La participation locale et autochtone pose comme principe l'avènement d'une nouvelle culture de l'école qui implique la formation, la participation et l'organisation de la communauté autour de la gestion éducative.




Modalités

Formation présentielle au sein des EBIDS dans la région de Magdalena Medio (municipalités de Landázuri, El Carmen de Chucurí et San Vicente de Chucurí, département de Santander)

Langues

Espagnol

Durée

illimitée

Prix de la formation

gratuit pour les membres de la communautés

Public cible

La communauté paysanne dans laquelle l'école de base est implantée.


Institution responsable

Centro de Investigación y Educación Popular - Programa por la Paz (CINEP/PPP)

Carrera 5 No. 33 B - 02.
Bogotá. Colombia. T
teléfono: (571) 245 61 81

Site web: www.cinep.org.co

Contact responsable

Marco Fidel Vargas

macofi@yahoo.com
00571 2456181


Campus virtuel

Identification de l'utilisateur


 | Inscription

Actualités

24.03.2017

Leadership Collaboratif

Voici la Formation  organisée par Université Internationale Terre Citoyenne et l'Institut Européen Conflits, Culture, Coopération prévue entre le 24 et le 28 avril. NOTRE INTENTION Créer un atelier qui s’ancre dans des...

[En savoir plus]

28.02.2017

Biennale de Grenoble – Villes en transition 2017

Les territoires sont au cœur des défis du XXIe siècle. Climat, démocratie, solidarité, énergie, économie, démographie : les villes doivent être créatives pour réussir la transition en accompagnant les besoins des habitants. La...

[En savoir plus]

28.02.2017

Aproximación a la Agricultura y Alimentación mediterránea (Valencia)

Natura y Cultura y la Cátedra Tierra Ciudadana de la Universidad Politécnica de Valencia (UPV), plantean la realización del II Programa “Aproximación a la Agricultura y Alimentación mediterránea”.Natura y Cultura es una empresa...

[En savoir plus]