Formations 2015-2016

Formation au métier d'Agriculteur

Les agricultures familiales vivent de plus en plus difficilement les grandes mutations induites par les effets du changement climatique, de la dégradation de la fertilité des sols et la concurrence des produits importés. En conséquence beaucoup des enfants des familles paysannes, faute de soutiens conséquents sont exclus du système scolaire inadapté, et se livrent à l’exode rural. Les campagnes se vident et les jeunes vont grossir les pauvres des villes. Un dispositif de formation adapté qui puisse permettre aux jeunes de rester dans les villages et s’y installer comme agriculteurs est un besoin crucial.

La ferme école S.A.IN ( Solidarités Agricoles INtégrées) propose des formations dont l’objectif est non seulement de lutter contre l’exode rural mais aussi de développer une activité formatrice qui vise à leur intégration et à leur fixation future dans leur village comme entrepreneurs agricoles.

Le public cible de la ferme école est constitué de jeunes ruraux défavorisés rejetés par le système de formation classique. La formation se déroule sur place sur la ferme de Kakanitchoé et se prolonge par des stages dans une douzaine de fermes (installées sur tout le territoire du Bénin) qui participent à la formation.

Avec un réseau d’une douzaine d’ « agriculteurs formateurs » ayant des exploitations agricoles et intervenant dans la formation, les stagiaires bénéficient de la riche expérience de ceux–ci et sont donc mieux préparés techniquement à leur future installation. Les jeunes formés et installés restent en contact avec leurs formateurs et bénéficient d’un appui-conseil.

La ferme école S.A.IN remplit ainsi une double fonction, qui consiste tout d’abord à nourrir les hommes qui y travaillent (enseignants et élèves), puis à servir d’espace d’apprentissage pratique et de support pédagogique pour l’enseignement théorique.

Par ailleurs, l’expérience de la ferme école S.A.IN est ancrée dans l’agriculture locale. Le système de production reste à petite échelle et mobilise des moyens locaux (matériaux de construction et outils de travail), ce qui assure sa reproductibilité et lui donne toute sa valeur comme base pédagogique (même s’il n’est pas question de « modèle »).


Objectifs

  • L’objectif est de former les jeunes entrepreneurs agricoles locaux, maîtrisant à la fois les techniques de production efficaces et connaissant la théorie, en particulier en ce qui concerne la gestion d’une entreprise agricole.


Contenus

SAIN propose deux types de formation :

Formation à court terme :

La durée varie de quelques jours à quelques semaines. Les thèmes sont choisis en fonction des besoins (centres d’intérêts) des bénéficiaires

Formation complète :

Elle dure 18 mois et s’adresse à des jeunes déscolarisés issus des familles très pauvres et désirant faire carrière dans l’agriculture. Ceux-ci étant incapables de financer leur propre formation, il leur est nécessaire de bénéficier des bourses (au moins un euro par jour et par tête) pour compléter l’apport de SAIN. Les frais d’hébergement, de prise en charge alimentaire et de formation sont couverts en partie par les revenus tirés de la vente des produits de la ferme. En trois semestres, les élèves ont le temps de pratiquer l’ensemble des techniques de production. Ce qui n’est pas présent sur le site peut être abordé lors des stages effectués au cours du second semestre.

Chaque thématique fait l’objet de séances d’animation théorique d’environ 20 heures qui se focalisent sur les itinéraires techniques, les données économiques et les différentes pratiques paysannes. La formation est articulée autour des trois pôles de production :

  • L’élevage de mammifères : lapins, aulacodes, ovins, caprins, etc.); des volailles : poulets, canards, dindons, cailles; et autres : l’apiculture, escargots.

  • La pisciculture (tilapia et reproduction des clarias).

  • Les productions végétales (riz, maïs, haricot, canne à sucre, taro, manioc, bananes plantains, cocos, ananas, maraîchage).

Stage :

Avec un réseau d’une douzaine d’ « agriculteurs formateurs » ayant des exploitations agricoles et intervenant dans la formation, les stagiaires bénéficient de la riche expérience de ceux–ci et sont donc mieux préparés techniquement à leur future installation. Deux à trois séances théoriques sont organisées chaque semaine en fonction des thématiques et de l’agenda.


Approche pédagogique

La philosophie du cursus est basée sur l’approche « learning by doing ». La pratique a donc une place majoritaire. En plus des matières purement agricoles, la formation permet d’aborder des domaines importants dans le contexte actuel : l’informatique, le passage du permis de conduire, la petite comptabilité et des aspects de vie associative.

La formation est animée par des professionnels agricoles, donc des agriculteurs. Sur la ferme à Kakanitchoé par trois agriculteurs-formateurs et une douzaine sur les fermes d’accueil. La ferme dispose d’une bibliothèque qui permet aux jeunes futurs agriculteurs de pouvoir compléter la théorie. Les ateliers de production servent aussi de cadre de formation.


Modalité

Présentielle à la ferme de Kakanitchoé

Langue du cours

Français

Durée

Selon type de formation: de quelques jours à trois semaines

Coût de la formation

Gratuit


Public cible

Jeunes garçons déscolarisés ayant au moins 18 ans candidats à l’exode rural (formation complète) et agriculteurs autres (formation court terme). Sélectionnés par les organisations paysannes, les mairies des communes.


Institution responsable

Ferme-Ecole Solidarites Agricoles Intégrées (SAIN)
BP 21, Adjohoun
République du Bénin

sainbenin@yahoo.fr

Site web: www.sain-benin.org

 

Contact

Responsable : Pascal GBENOU
+ 229 95405433 / 97655628 / 94836137



Campus virtuel

Identification de l'utilisateur


 | Inscription

Actualités

24.03.2017

Leadership Collaboratif

Voici la Formation  organisée par Université Internationale Terre Citoyenne et l'Institut Européen Conflits, Culture, Coopération prévue entre le 24 et le 28 avril. NOTRE INTENTION Créer un atelier qui s’ancre dans des...

[En savoir plus]

28.02.2017

Biennale de Grenoble – Villes en transition 2017

Les territoires sont au cœur des défis du XXIe siècle. Climat, démocratie, solidarité, énergie, économie, démographie : les villes doivent être créatives pour réussir la transition en accompagnant les besoins des habitants. La...

[En savoir plus]

28.02.2017

Aproximación a la Agricultura y Alimentación mediterránea (Valencia)

Natura y Cultura y la Cátedra Tierra Ciudadana de la Universidad Politécnica de Valencia (UPV), plantean la realización del II Programa “Aproximación a la Agricultura y Alimentación mediterránea”.Natura y Cultura es una empresa...

[En savoir plus]